Charles Bösersach

2006.07






Prêt à toutes les veuleries pour vendre une paire de chaussures.

Belle africaine. Elle parle en dialecte mais termine sa phrase par « parce que c’est les vacances ».

Elle était soûle. On lui a demandé de retirer son pantalon. Elle s’est affalée, cul nu, les jambes prises dans son vêtement, pathétique, émouvante, bien sûr.

L’ennemi était déterminé, organisé, implacable. Mais il ne comprenait rien à ce qui nous permettait de toujours faire face — et de manière inattendue : l’ennui, la lassitude nous rendaient capables de tout.

Je voudrais juste me retourner, le regarder et que sa tête disparaisse (calcinée).

S
U P E R M A N.

Une angoisse inédite : j’ai le carnet, pas de stylo.

Voilà, dit-il (le « fameux » Karl B.), mais vous n’allez pas me croire : j’étais en train de décaper un mur, un mur de pierres. L’une des pierres était descellée. Je ne sais pas pourquoi, je l’ai tripotée un peu. Ça sonnait creux, derrière. J’ai pu la retirer et — il me semble que j’ai perdu connaissance. Il a fait soudain nuit mais tout était baigné d’une étrange luminescence. J’étais bien, j’étais très bien. J’étais assis dans un grand fauteuil en cuir, il faisait frais. Je me sentais propre. Elle se tenait dans un coin, accroupie, avec un petit sourire perplexe.
— Bon, me dit-elle, tu connais le protocole : tu as droit à trois vœux…
J’ai ri. Elle était très mignonne, bien que son apparence semblait se modifier continuellement, mais imperceptiblement, comme — du coin de l’œil. Je respirais calmement.
— Ah, précisa-t-elle, comme lisant dans mes pensées, tu ne peux formuler de vœu t’accordant d’autres vœux…
Dommage…
— Faut-il que je sois extrêmement précis ou bien vas-tu comprendre exactement ce que je veux ?
— Je comprendrai…
Je réfléchis un — long — moment.
— D’abord, je veux vivre, en excellente condition physique, jusqu’à l’âge de… cinq cents ans ?
— Pourquoi cinq cents ?
— Sept fois soixante-dix : quatre cent quatre-vingt dix ; j’ai arrondi… « Excellente condition physique », tu m’as compris ?
Je me sentais veule, maquignon, mais c’était nécessaire…
Quelqu'un l’interrompit :
— Ça s’est passé quand ?
Karl B. eut un sourire indulgent et reprit son récit sans répondre.
— Elle a fait un drôle de petit geste et — j’étais tel que vous me voyez. La douleur physique a duré quelques semaines.
Karl B. souriait toujours. C’était un fort bel homme doté, selon la rumeur, d’arguments enviables…
— Et ensuite ?
— J’ai fait les deux autres vœux : savoir jouer à la perfection de tous les instruments de musique, et disposer d’une mémoire parfaite pour les sujets que je souhaiterai (j’avais lu Borgès, Funès ou la mémoire…). Mon second voeu accrut mes douleurs. La… fée (?) me regardait curieusement ?
— Tes veux sont étranges.
J’aime les femmes et la musique. La mémoire me fait souvent défaut — et il faudra que je passe d’un monde à l’autre sans trop de difficultés : apprendre d’autres langes, d’autres usages… J’ai furieusement envie de voyager… J’étais assis par terre, sur le plancher poussiéreux ; la pierre était devant moi, inerte. J’avais mal partout. C’était réel. J’ai embrassé la pierre, l’ai remise en place, l’ai couverte de mortier. Puis j’ai quitté le chantier. J’ai acheté quelques tubes d’Aspirine… trois jours après je jouais à l’UFO Club, avec qui vous savez…


Elle est grande, elle est belle, en robe à fleurs et en plus : elle porte une minerve.

Slocombe.

Dans le passage D. des piments rouges ont remplacé les cotons-tiges. Chaque jour un peu plus.

Des chiens, des ombres de chiens filant sur le sol, vives comme des petits poissons, fugaces, efficaces, impitoyables.

J’ai horreur de manger sur une table basse.

Rien qu’au bruit de ses pas : on sait qu’elle est belle.

Celle-ci j’ai décrété qu’elle est très séduisante. C’est sa voix, surtout, qui me trouble : une voix d’homme. Bien sûr cela me contrarie.

Je regardais ses fesses et je pensais « miam miam miam ».

Je fus délibérément vulgaire :
— Chaque fois que je repère une belle gonzesse dans une soirée, c’est toi.
Elle rit.
— Faudrait qu’in finisse par faire quelque chose ensemble…
Elle rit encore, c’était comme le frais babil d’un ruisseau.
Enfin elle me regarde :
—    Une petite pipe, peut-être ?

(21 juillet) — La plupart des femmes ce matin sont d’une beauté remarquable. Les autres ne manquent pas de charme et — un jeune homme pressé m’écrase les orteils en sortant précipitamment du métro. C’est l’été, je suis en tongs.

Les mois se suivent, le temps passe. Nous continuons de boire, de manger et de déféquer.

Aller, venir, circuler. Attendre au soleil, ou à l’ombre. Passer d’un point à un autre comme si le but c’était — le mouvement, précisément.

Et là (gare routière de V.), observant ce clochard qui sans cesse quémande « t’as pas un euro pour boire un café ? », je me demande : est-ce que mon père a, un jour, mendié ?

& celle-ci avec ses jambes longues et superbes, j’ai simplement pensé mama mia.

Dans le métro cette jeune femme en robe noire décolletée qui baille un peu, devant, et qui ne porte pas de soutien-gorge. Le regard caresse le galbe du sein, le soupèse, l’effleure tendrement ; elle sait, elle le sait.

Emporté par le métro je me pris à songer à cet étron, posé un instant plus tôt, emporté comme moi dans les canalisations ; à quoi pense-t-il, lui, maintenant ?

Là le vide s’installe, c’est très reposant. C’est l’été, les vacances. La vacance. Chaque ruelle mène quelque part il y a — le bruit du percolateur, les voix qui devisent nonchalamment tu es assis là seul et personne ne s’occupe de toi : la perfection.

Il a voulu crier, alerter, prévenir. Tous les regards étaient sur lui. Il n’a émis qu’un minuscule petit son rauque, ridicule. Pour lui, c’était terminé.

Elle circule, elle cherche une place où se garer. Elle porte un débardeur délavé, très lâche.

De quoi se nourrissait Sisyphe ?

Je ne suis pas désorienté, je suis — non-orienté.

Demander à un sourd et muet d’interpréter les gesticulations de Malraux.

Je suivais cette grande — belle — femme. Fesses avenantes, déhanchement sensuel, longs cheveux blonds. Mais ceux qui la croisaient, qui voyaient son visage détournaient les yeux en faisant la grimace.

Dans cette foule (toutes ces femmes resplendissantes) comme un enfant dans un magasin de jouets au moment de Noël : ébloui, ébahi, presque ivre.