Charles Bösersach

bibliographie partielle






bosersach pauvert 2001
cinquième (et ultime) tome
de l'anthologie historique des lectures érotiques
de J.J. Pauvert
                 
bosersach une jeune femme Une jeune femme écrit à son amant.
Collection Rose Cabine,
éditions Derrière la salle de bains, 2001
59 pages

« Une jeune femme écrit à son amant. Elle le vouvoie ; mais ne vous y trompez pas : " C'est pour mieux vous manger mon amant... " A contre-pieds des lettres d'amour mielleuses, ce recueil de " morceaux choisis " est hardi : à la fois précieux, halluciné et obscène. Charles Bösersach est l'auteur de Petites musiques de sexes et Dies Irae aux éditions Le Cercle, Litanies aux éditions Agnès Pareyre. Découvrez le meilleur de la littérature érotique contemporaine  »
             
bosersach petites musiques de sexe Petites musiques de sexe.
(Préface Éric Chabert)
Le Cercle, avril 2002.
254 pages

« Les fantasmes sont ici chez eux et s'y montrent sans voiles, nus comme des écorchés, dépouillés d'un vain prétexte rationnel. Celui qui parle ici appelle un chat un chat, et en a fouetté d'autres. Pas de discours, donc, juste un désordre des sens réglé avec une froide obstination, une imparable logique : il s'agit de passer à l'acte avec méthode et non de philosopher dans le foutoir. Et pourtant, de ces excès se dégage une morale, celle du sombre plaisir qu'on prend à devenir le jouet de ce qu'on manipule. »
         
bosersach petites musiques de sexe Litanies.
Agnès Pareyre Ed.
174 pages,
janvier 2003.


           
Dies Irae.
Le Cercle, juin 2003
350 pages
existe aussi en poche, semble-t-il...

« Les cent mille verges », le Marquis de Sade, «O», on ne sait qu'évoquer devant ce torrent onirique de sexualité et de sadisme débridé. Un récit plein de sexe et d'horreurs. Une contrée mystérieuse et pourtant très proche, où les femmes ne sont plus que de la «viande» comme disent ceux qui dirigent les "Domaines", là où on pré- pare celles qui vont être jetées en pâture aux Maîtres, à qui tout est permis. L'héroïne s'appelle Joëlle. Une frêle jeune fille qui semble avoir déjà connu bien des tourments et qui échoue un soir sur le palier du narrateur qui en fera sa « chose» sexuelle ». Et ce n'est qu'un début. Une sorte de parcours initiatique où on ne peut démêler le rêve de la réalité. Qui va dans un crescendo sexuel pour se dénouer d'une façon totalement inattendue. Une histoire d'une force et d'une violence incroyables. »
           
bosersach une jeune femme écrit à son amant Une jeune femme écrit à son amant.
réédition augmentée
poche : 188 pages

Le Cercle (5 novembre 2003)
Collection : Le cercle poche
              
bosersach une jeune femme écrit à son amant In my room
Charles Bösersach, Arnaud Cathrine, Régis Clinquart et al.
Éditeur : L’éclose
Sept écrivains ont accepté d’écrire une histoire amoureuse, dont la chambre est l’Internet. Cette chambre Web, déconstruite, est l’hôte de rencontres écrites, échanges immatériels entre des amants intangibles.
In my room est une invitation à traverser cet espace singulier du réseau, à envisager la rencontre avec l’autre en se laissant surprendre par des pratiques nouvelles et inattendues. Agnès de Cayeux a imaginé l’expérience de la relation à distance pour un autre visiteur : le lecteur-auditeur. Les textes lus donnent leurs voix aux récits, et sept femmes invitées, qui s’auto-filment, vous donnent rendez-vous. Doucement voyeur, l’internaute se laisse mener par cette rencontre et traverse avec lui l’expérience de l’échange distancié, amoureux, érotique, étrange.
Co-édition avec Arte.
ISBN 2-914963-09-2, format 18 x 13 cm, parution mars 2006.
                 
textes in Minimum Rock'n'Roll #4
printemps 2007